La menace d’accouchement prématuré

Le dépassement de terme
Le dépassement de terme
10 juin 2016
Pregnant woman holding pills and glass of water in hand
Les médicaments
13 juillet 2016

La menace d’accouchement prématuré

La menace d'accouchement prématuré2

La menace d’ accouchement prématuré

La menace d’ accouchement prématuré. Avant 37 semaines d’aménorrhée, la naissance de votre enfant l’expose à la prématurité; certains organes ne sont pas finis, il risque de souffrir lors de l’accouchement, car il a encore une constitution fragile: il peut ensuite avoir une maladie respiratoire et être très sensible aux infections.

En cas de risque, il faut vous rendre à la maternité. Si le col est ouvert, si l’utérus se contracte avant l’heure, il y a menace d’accouchement prématuré. Les causes sont multiples : un déménagement, un voyage, un travail pénible, voire une infection passée inaperçue. Mais elles restent inconnues dans la moitié des cas. L’examen des pertes vaginales et des urines sera systématique.

Le traitement s’appuiera avant tout sur le repos, et sur le diagnostic de la cause. Si les contractions sont fréquentes et fortes, des médicaments qui ont pour effet de bloquer la contraction du muscle utérin (bétamimétiques. progestatifs ou antispasmodiques) vous seront administres, peut-être au début par perfusion intraveineuse, selon l’importance de la menace.

Combien de temps resterez-vous à l’hôpital en cas de menace d’accouchement prématuré? C’est très variable : de quelques jouis à plusieurs semaines, en un ou plusieurs séjours. Parfois, un simple repos suffira: d’autres fois, vous resterez les yeux rivés sur un goutte à goutte, une pompe, dont on réglera le débit en fonction de vos contractions…

Toute modification du col a tendance à persister et exige des précautions ci une surveillance permanente. Une fois la menace jugulée, il faudra absolument modifier vos conditions de vie afin oie réduire au maximum la fatigue et les travaux, notamment par l’octroi d’une aide ménagère. Une sage-femme à domicile ou votre médecin généraliste poursuivront la surveillance de façon rapprochée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

error: Content is protected !!