La toxémie gravidique

Pregnant woman holding pills and glass of water in hand
Les médicaments
13 juillet 2016
vaccination
Qu’est-ce que la vaccination ?
18 août 2016

La toxémie gravidique

toxémie

La toxémie gravidique

Comme son nom l’indique, la toxémie gravidique est une maladie particulière à la grossesse.

En effet, la toxémie gravidique vient du mot gravis qui signifie lourd en latin; or la femme enceinte est lourde de son enfant. On l’appelle aussi hypertension artérielle gravide ou hypertension provoquée par la grossesse ou même préêclampsie. C’est une des rares complications que vous pouvez, au moins en partie, dépister vous-même.

La toxémie gravidique se caractérise en effet par la présence d’albumine dans les urines, l’élévation de la tension artérielle et par des oedèmes d’apparition rapide.

la présence d’albumine dans les urines :

cette présence n’est jamais normale et peut témoigner, au cours de la grossesse, soit d’une infection urinaire, soit d’une toxémie débutante. C’est pourquoi il est nécessaire de surveiller régulièrement les urines par des analyses, toutes les trois semaines jusqu’à sis mois, puis tous les dix jours ensuite. J’insiste sur cette fréquence car de nombreuses femmes croient qu’un contrôle mensuel est suffisant.

La recherche de l’albumine.

Ce contrôle régulier est nécessaire, car vous pouvez, vous sentir en parfaite santé et pourtant avoir de l’albuminurie. Les analyses seront plus fréquentes en cas d’albuminurie constatée.
A la maternité, à chaque consultation, cette recherche d’albumine est faite systématiquement par des bandelettes réactives (Albusux). Sinon, vous pouvez faire un contrôle vous-même. Mettez au contact des urines la bandelette d’Albustix comportant à son extrémité un papier jaune. Si le papier reste jaune, il n’y a pas d’albumine. S’il vire au vert, il v en a. Combien ? Vous ne pourrez pas l’évaluer vous-même, mais dans ce cas le médecin fera faire par un laboratoire une analyse qui donnera une indication précise (Une boîte d’Albustix, qui n’est pas remboursé par la Sécurité sociale, coûte 67 F, mais permet de faire cinquante  » examens « . Avec une ordonnance du médecin, les analyses faites par un laboratoire soin remboursées).

Pour cette analyse, apportez un échantillon prélevé sur les urines que vous aurez recueillies pendant 24 heures dans un récipient propre. Il est recommandé, avant de recueillir les urines, de procéder à une toilette soigneuse, pour que les résultats île l’analyse ne soient pas faussés par la présence de sécrétions vaginales, plus ou moins abondantes pendant la grossesse.

Toutes les fois qu’il y aura de l’albumine dans les urines même en petite quantité, dites-le à votre médecin. Car la présence d’albumine n’est jamais normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

error: Content is protected !!